Ville d'Aix-la-Chapelle

| Navigation | Contenu







Contenu

Loisirs et détente



 

Belvedere Drehturm auf dem Lousberg (c) Andreas HerrmannQue vous alliez vers le nord ou le sud d’Aix-la-Chapelle, vous êtes très vite dans un environnement campagnard.

La forêt la plus proche est au centre d’Aix-la-Chapelle. Au bord nord de la ville, le Lousberg, la colline que Napoléon a fait planter sous forme de parc à l’anglaise, surplombe la ville. De là, s’offre un magnifique panorama sous nos yeux sur toute la ville, jusque dans les Eifel et les frontières belge et hollandaise. Les grandes allées qui parcourent le Lousberg sont bordées d’arbres qui datent de l’époque de la création du parc, c’est-à-dire, du début du 19iéme siècle. Le Dreiländereck (aux confins des trois pays), cette curiosité locale n’est pas loin non plus. Et où les trois pays se rencontrent, on peut, non seulement faire des promenades dans ces trois directions, mais il y a aussi une tour panoramique et un labyrinthe.

Vers Würselen, la vallée de la rivière, le Wurm, s’étend dans la direction nord est. Le cours du Wurm forme la frontière entre lesPays-Bas et le Land Rhénanie du nord-Westphalie. Le Wurm qui peut atteindre jusqu’à 8 mètres de largeur décrit ses larges méandres à travers un paysage de prairies.

Aachener Wald bei Gut Schöntal (c) Stadt Aachen / Andreas HerrmannLa plus grande forêt enclot tout le sud est de la ville. La forêt de la ville s’étend à l’est du Dreiländereck presque jusqu’aux limites est de la ville. Les bornes frontière typiques bordent le chemin du voyageur à pied, du coureur de footing, du cavalier ou du promeneur. Il trouvera sur son chemin des arbres tricentenaires, des tumulus et des sources, comme la célèbre source du pionnier qui jaillit sur les bords du parcours de l’attelage de voitures du concours hippique CHIO annuel.

Les contreforts du parc naturel germano-belge Hautes Fagnes-Eifel (Naturparks Hohes Venn-Eifel / version francais) débutent quelques kilomètres seulement au sud. Sur 4500 ha dans les Hautes Fagnes, s’étendent les marais tourbeux, les landes, les buissons et les marécages. Plus de 80 sortes différentes d’animaux et de plantes vivent dans la vallée du ruisseau Perlenbach. Des jonquilles sauvages de prairies attirent chaque année de nombreux visiteurs. De plus amples détails sur la page d’accueil du parc naturel Hautes Fagnes-Eifel et sur les pages de l’académie de la nature et de l’environnement du Land NRW,  www.nationalpark-eifel.nrw.de.

Hohes Venn bei Baraque Michel (c) Stadt Aachen / Paul HeeselEn bordure des Fagnes, de nombreux barrages valent le détour, entre autres, le long barrage sur la Weser à Eupen qui offre aux randonneurs un itinéraire de 14 km. Le lac de la Rur est aussi un but de visite pour les nageurs en été mais aussi pour aller s’y promener ou faire du bateau.